ADYLIS Conseil, AU PRÉSENT ET AU FUTUR DU SYSTÈME SANITAIRE et MÉDICO-SOCIAL

Au-delà des réformes hospitalières, le système de santé vit une profonde mutation tant aux niveaux structurel et organisationnel qu’au niveau des systèmes d’informations de santé.

De nouveaux modèles de coordination des soins voient le jour pour répondre au cloisonnement important entre les différentes structures de soin et de prévention et à la faiblesse du partage d’informations entre les acteurs. Le concept de continuum de santé dans lequel évoluerait le patient avec des professionnels de santé organisés autour de lui et outillés pour supporter une pratique coordonnée de la médecine constitue un enjeu majeur.

Les réseaux et maisons de santé pluridisciplinaires, l’hospitalisation à domicile se développent pour tenter de répondre à cet objectif. Organisés dans un bassin sanitaire autour d’une pathologie (cancer, diabète,…), d’une catégorie de population (handicapés, personnes dépendantes,…) ou plus simplement entre plusieurs structures de soins (réseaux ville- hôpital), ces modèles remettent le patient au centre d’un dispositif de parcours personnalisé de soins.

En terme de systèmes d’informations de santé, les enjeux sont à la hauteur de la complexité de la tâche : passer d’une atomisation de systèmes non interopérables à des systèmes d’informations de santé régionaux devant harmonieusement intégrer les outils existants et à venir comme le Dossier Médical Partagé. Le champ de services couvert par ces systèmes d’informations va bien au-delà d’outils de partages de l’information et intègre des processus transversaux couvrant l’ensemble du continuum de santé (prévention et éducation patient, dépistage, urgence, soins ambulatoires, hospitaliers, soins et maintien à domicile, structures médico-sociales, services à la personne).

Pour répondre à ces évolutions, les acteurs de la santé vivent une mutation en profondeur à différents niveaux.
  • S’adapter à la nouvelle gouvernance

    1Répondre aux enjeux sociétaux pour un accès aux soins pour tous dans un contexte financier tendu et de désertification médicale
    Anticiper l’évolution des rôles et responsabilités des acteurs du secteur de la santé
    Réorganiser l’offre de soins dans une recherche de mutualisation
  • Améliorer le pilotage et l’efficience des organismes

    2Amélioration de la performance des structures : rationalisation du pilotage médico-économique
    Rechercher des financements pour des projets innovants
    Améliorer la qualité de service et la qualité des soins dans un contexte de maîtrise des dépenses de santé
  • Innover pour s’adapter à l’évolution des métiers

    3Construire de nouveaux modèles de prise en charge et de services à la personne
    Développer la télémédecine
    Mettre en place des dispositifs de permanence des soins et de coordination des soins
  • Agir sur les systèmes d’information

    4Cibler la mutualisation, convergence et interopérabilité des systèmes d’information
    Partager l’information et les services couvrant l’ensemble du continuum de santé
    Respecter le cadre réglementaire strict pour le respect de la confidentialité des données de santé

 

Pour répondre à ces évolutions, les acteurs de la protection sociale vivent une mutation en profondeur à différents niveaux.
GOUVERNANCE
Accompagner l’évolution des systèmes d’information

PROGRAMMES
Hôpital numérique, Territoire de soins numérique

QUALITE
Organisation et qualité d’accueil des patients

EVALUATION EXTERNE
ADYLIS Conseil
est agréé ANESM

SYSTEME D’INFORMATION
E-santé, coordination des soins, dossier patient et résident